Licence 3 parcours Histoire de l'art

La troisième année de la Licence Histoire de l'art et archéologie (HAA) parcours Histoire de l’art consolide les apprentissages méthodologiques, les niveaux d’expertise et les savoirs acquis en L1 et L2 sur les grandes questions techniques, historiques et culturelles liées aux productions artistiques à l’échelle internationale. Elle permet aux étudiants d’acquérir des connaissances approfondies dans le domaine des arts visuels, des arts décoratifs et des arts de l’espace depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque contemporaine.

Elle propose un pas significatif vers une première spécialisation, grâce à une approche plus approfondie d'une période choisie dans une aire chrono-culturelle (antique, médiéval, moderne ou contemporain) et/ou une spécialité (arts visuels, sculpture, architecture, photographie, cinéma, arts décoratifs, etc.), en fonction des affinités et des objectifs professionnels des étudiants. Elle prépare aux métiers de la conservation, de la recherche, de la médiation, de la valorisation et de l’expertise dans le domaine des arts visuels, des arts décoratifs, des arts de l’espace ou du patrimoine monumental et permet d’accéder à des formations plus avancées (Master puis Doctorat).

L’UE fondamentale repose sur le principe du choix d’une dominante parmi quatre : art antique, médiéval, moderne ou contemporain, tout en gardant une certaine ouverture. En effet, dans un même semestre, sur les 4 unités d’enseignement fondamentales que l’étudiant doit suivre, 2 au moins relèveront de sa dominante chrono-historique alors que les 2 autres pourront être choisies parmi l’ensemble des enseignements délivrés à ce niveau d’étude.
Pour chacun des deux semestres, les étudiants doivent choisir 3 CM (1h30/sem.) accompagnés de leur TD (1h30/sem.), dont 2 minimum dans la dominante ; ils choisissent en outre 1 CM (1h30/sem.) sans TD dans une autre aire chrono-culturelle. Notons qu’un cinquième ensemble de cours, Cinéma, est ouvert au choix des étudiants, mais ne peut pas constituer une dominante ; il fait l’objet d’un parcours spécifique (cf. HAA parcours Histoire du cinéma). Les sujets traités mettent les étudiants en contact direct avec la recherche actuelle et les approches délimitées et circonstanciées leur permettent d’intégrer de manière plus concrète les méthodes d’analyse des œuvres d’art.

L’UE de méthodologie et de pré-professionnalisation rassemble des enseignements de méthodes qui visent à prolonger l’approche théorique et méthodologique dispensée en L2, tout en préparant concrètement aux divers métiers de la discipline. Une vaste palette de cours, dont certains au choix en relation avec la dominante, sont proposés à cet effet en CM (1h30/sem.) et/ou TD (1h30/sem.).
Deux cours sont obligatoires pour tous les étudiants :

  • « Les grandes questions de l’Histoire de l’art » (aux semestres 5 et 6), cours qui aborde la question de la lecture de l’image à travers les quatre grandes périodes.
  • « Institutions artistiques (XXe s.) » au semestre 5 et « Histoire du Patrimoine et des musées » au semestre 6, cours qui traite de façon approfondie de l’histoire des institutions et de la notion de patrimoine, aspects fondamentaux pour la connaissance de l’univers professionnel des futurs diplômés.

En complément de ces cours obligatoires, une matière est à choisir parmi quatre. Les thèmes proposés abordent l’histoire des arts décoratifs, l’histoire des théories et des pratiques de la peinture, les usages et pratiques de la gravure, les sources et documents de l’Antiquité. Un cours d’esthétique, dispensé à l’UFR de Philosophie, vient compléter cette offre. Les transformations numériques que connaît l’Histoire de l’art sont également abordées, tant du point de vue pratique que du point de vue théorique sont également abordés, notamment dans le cours « L’histoire de l’art à l’ère de la technologie numérique » au semestre 5.
Cette UE intègre en outre des cours obligatoires de langues (LV1, LV2 ou Langues anciennes) aux S5 et S6.
Cette UE comprend également un stage obligatoire d’une durée minimale de 20 jours ouvrés, dans un musée, une galerie, une institution culturelle et artistique ou dans tout autre service/entreprise dont les activités sont en lien avec l’histoire de l’art et le patrimoine, donnant lieu à la rédaction d’un rapport.

 

Directrice des études : Eléonore CHALLINE (Maîtresse de conférences)
Eleonore.Challine@univ-paris1.fr

Gestionnaire administratif de la formation : Gislain MARILLEAUD
L3UFR03@univ-paris1.fr

Retrouvez la liste des enseignants de l'Ecole d'histoire de l'art et d'archéologie.