Licence parcours Passerelle CPGE

Licence HAA - en partenariat avec les CPGE de l’académie de Paris

Une convention cadre établie entre les lycées de l’académie de Paris et l’université Paris 1 pour la période 2019-2023 permet la délivrance d’une licence en Histoire de l’art et archéologie à l’issue d’un cursus complet en CPGE.

Parcours « Passerelle »

Depuis plusieurs années, l’Ecole d'histoire de l’art et d'archéologie (UFR 03) a mis en place un parcours « passerelle » qui permet la délivrance de la Licence Histoire de l’art et archéologie à travers la validation de modules complémentaires dispensés en ligne. Ce parcours « Passerelle » devient désormais la norme.

Le parcours « passerelle » s’adresse aux élèves de classe préparatoire inscrits en Lettres (A/L ou LSH), en Lettres et Sciences sociales (B/L) ou en prépa Chartes.

Ce dispositif ouvre la possibilité aux élèves ayant validé leur 3e année de CPGE (« Khûbe ») d’obtenir le diplôme de Licence en Histoire de l’art et archéologie par la délivrance de 60 ECTS à l’issue d’un examen spécifique, en complément des 120 ECTS délivrés par le lycée à l’issue des deux premières années de CPGE (Hypokhâgne et Khâgne). Ainsi diplômés d’une licence pleine et entière, ces étudiants peuvent également déposer une candidature en Master à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ou dans n’importe quelle autre université française ou européenne, selon les calendriers prévus.

L’Ecole d'histoire de l’art et d'archéologie organise un enseignement composé comme suit : information sur les bibliographies et les exigences du programme (1 séance en présentiel de 2h30) en Hypokhâgne (ou Khâgne), deux UE composées chacune de 4 cours. Ces cours font l’objet de modules en e-learning mis à disposition de élèves de CPGE sur un site internet dédié, accessible au moyen de leurs identifiants de messagerie de l’université. Les cours peuvent être suivis en ligne à tout moment durant la scolarité en CPGE (Hypokhâgne, Khâgne ou Khûbe). Le contenu des cours est le suivant :

  • UE 1 :
  1. Pré- et protohistoire
  2. Antiquité classique
  3. Histoire de l'art médiéval
  4. Histoire de l’art moderne
  • UE 2 :
  1. Archéologie médiévale et moderne
  2. Art et archéologie non-européens
  3. Histoire de l’art contemporain
  4. Photographie et Cinéma

Ces enseignements en ligne sont ouverts spécifiquement aux étudiants de classe préparatoire des lycées de l’académie de Paris signataires de la présente convention, ainsi qu’aux lycées hors académie signataires de conventions similaires.

L’Ecole d'histoire de l’art et d'archéologie organise un examen de validation au début du mois de septembre qui suit la fin de chaque session de cours. Les deux UE doivent avoir été validées au plus tard en fin d’année de Khûbe, selon un rythme choisi par l’étudiant : la validation peut être étalée sur une, deux ou trois sessions. Le total des notes d’examen atteint 60 ECTS (soit 30 ECTS par UE). La validation des deux UE correspond à la validation de l’année de L3 (UE 1 validée comme semestre 5 et UE 2 validée comme semestre 6). La validation finale est prononcée par un jury constitué d’enseignants-chercheurs de l’Ecole d'histoire de l’art et d'archéologie de l’université. La décision du jury est souveraine et tient compte également des ECTS proposés par le lycée en fin de 2e année (soit 120 ECTS), ainsi que de la validation des enseignements inscrits au programme de la 3e année de CPGE (Khûbe).

L’inscription administrative à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne dès la première année (Hypokâgne, soit en L1) est nécessaire afin de faciliter l’insertion dans le dispositif. Toutefois, à titre dérogatoire, les étudiants pourront rejoindre le dispositif lors de la deuxième année (Khâgne, soit L2) ; ils suivront alors, en plus des enseignements en ligne inscrits au programme, la séance d’information sur les bibliographies et les exigences du programme (une séance en présentiel de 2h30) inscrite au programme de première année.

En cas d’abandon en cours d’année (1ère, 2e ou 3e année de classe préparatoire), l’étudiant conserve la possibilité de demander une entrée en L1, en L2 ou en L3 selon les équivalences définies ci-dessous et dans la limite des capacités d’accueil fixées.

Conditions d'admission

Tout élève de CPGE de Lettres (A/L ou LSH) ou de Lettres et Sciences sociales (B/L) d’un lycée de l’académie de Paris peut s’inscrire.

Les élèves de CPGE désirant participer au programme « Passerelle » prendront une inscription complémentaire à Paris 1 dès l’inscription en Lettres supérieures (Hypokhâgne / L1) ; l’inscription sera renouvelée en Première Supérieure (Khâgne / L2) et pour les élèves admis à redoubler leur Première Supérieure (Khûbes / L3).

 

Liste des lycées ayant signé la convention "Passerelle" Type de fichier : Fichier Poids du fichier :
15 Ko

Comment s'inscrire ?

Le lycée transmet à l’université le nom des étudiants participant au parcours « Passerelle » durant le premier semestre de la première année de CPGE (Hypokhâgne) ou, de manière dérogatoire, durant le premier semestre de la deuxième année de CPGE (Khâgne). Le lycée communique par ailleurs à l’université à l’issue de chaque année scolaire les résultats des étudiants inscrits dans le dispositif tels que validés par le conseil de classe.

Les étudiants de CPGE du lycée sont appelés à s’inscrire à l’université, qui transmet au lycée de manière régulière l'état d'avancement des inscriptions. Un état final des inscriptions est transmis au lycée avant le 15 janvier de l'année universitaire. Les droits de scolarité sont perçus par l’université dans les conditions prévues par le code de l’éducation.

Contacts

Directeur des études : Alain DUPLOUY (Maître de conférences)
aduplouy@univ-paris1.fr

Gestionnaires administratifs de la formation :

Retrouvez la liste des enseignants de l'Ecole d'histoire de l'art et d'archéologie.

Calendrier

Les inscriptions doivent se faire en début d’année universitaire (septembre à décembre).
La séance d’information (1ère année) a lieu au printemps.
Les cours (podcast) et le suivi de l’enseignement à distance débutent après les concours (à partir de mai).
La session d’examen est organisée au début de l’année universitaire suivante.

Équivalences

En dehors du parcours « Passerelle » conventionné avec les lycées de l’académie de Paris, le système d’équivalences suivant s’applique ; il repose exclusivement sur les ECTS dispensés par les lycées.

Equivalences à l'université du cursus CPGE

Cursus en CPGE

Équivalences à l’université

Inscription en 1ère année CPGE

Inscription en L1

Inscription en 2e année CPGE (60 ECTS validés)

Inscription en L2

2e année (Khâgne) validée (120 ECTS validés)

3e année (Khûbe) validée (120 ECTS validés)

Admis aux ENS (120 ECTS validés)

Inscription en L3

Ces équivalences sont dites « non-diplômantes » en ce que les ECTS sont délivrés par les lycées, et non par l’université. Du reste, le nombre d’ECTS délivrés par les lycées (maximum 120 ECTS à l’issue de 2 ou 3 années de CPGE) ne permet de délivrer ni la Licence Histoire de l’art et archéologie (qui requiert 180 ECTS) ni aucune équivalence de celle-ci. Aucune dérogation d’entrée en M1 ne sera donc accordée. Seul le parcours « Passerelle » et la validation de 60 ECTS supplémentaires permettent la délivrance de la licence et, partant, le dépôt d’une candidature en Master.

Capacités d’accueil

  1. Parcours « Passerelle » : dans la mesure où les élèves demeurent en CPGE tout au long de leur scolarité, jusqu’à la fin du L3 (« Khûbe »), il n’y a pas de limite spécifique dans la capacité d’accueil de l’UFR 03.
  2. Équivalences : dans la mesure où les élèves de CPGE sont susceptibles de réintégrer le cursus universitaire à n’importe quel moment en cours d’année ou à l’issue de l’année, des capacités d’accueil spécifique sont définies : 5 élèves en L1, 8 élèves en L2, 30 élèves en L3
  3. Transfert : Les étudiants qui abandonneraient le parcours « Passerelle » en cours de route, qui ne seraient pas admis en « Khâgne » ou en « Khûbe » ou qui ne rempliraient finalement pas les conditions prévues pour la validation (nombre insuffisant d’ECTS proposés par le lycée à l’issue de la « Khâgne », non validation de l’année de « Khûbe » ou échec aux épreuves du parcours « Passerelle ») pourront rejoindre la Licence Histoire de l’art et archéologie selon les équivalences définies ET dans la limite des capacités d’accueil fixées ci-dessus.

Consulter l'espace pédagogique interactif.

Brochure Licence Histoire de l'art et archéologie 2021-2022 Type de fichier : PDF Poids du fichier :
3 Mo
RCC - Licence parcours Passerelle - CPGE Type de fichier : PDF Poids du fichier :
480 Ko
UFR03 - Licence Histoire de l'art et archéologie - Passerelle Type de fichier : PDF Poids du fichier :
150 Ko