Master 2 Archéologie environnementale

Le parcours « Archéologie environnementale » du master Archéologie, sciences pour l’archéologie est une formation pluridisciplinaire qui conduit les étudiants à aborder les questionnements et les disciplines de l’environnement dans son dialogue avec l’archéologie : archéobotanique, archéozoologie, géoarchéologie, archéologie du paysage et archéologie spatiale.

Cette formation exigeante vise à donner à l’étudiant de solides connaissances et les bases d’une autonomie intellectuelle, méthodologique et technique en archéologie environnementale, aussi bien pour la recherche théorique que pour les interventions sur le terrain. L’archéologie environnementale regroupe un vaste éventail d’approches scientifiques qui ont pour objectif commun d’étudier les interactions entre l’homme et son environnement. Les problématiques abordées concernent essentiellement l’histoire et le développement des sociétés humaines dans des conditions environnementales qui ont peu évolué (climat, catastrophes naturelles etc.).

L’étude des systèmes de subsistance, de l’exploitation des ressources et des principes techniques des populations anciennes (pratiques agro-pastorales, gestion de l’eau et des sols) sont largement abordées dans ce master.

Le matériel d’étude consiste le plus souvent en « écofacts » (bois, graines, pollens, os, coquillages, roches et sédiments) ou artéfacts (industrie osseuse ou lithique, céramique) retrouvés sur les sites archéologiques ou dans des milieux naturels (sols, alluvions, sédiments lacustres et marins).

L’enseignement est organisé de façon à permettre aux étudiants de concentrer leur activité sur la rédaction du mémoire qui est soutenu en fin de second semestre.

Au premier semestre l’étudiant suit les 3 cours de l’UE 1 :Tronc commun d'archéologie environnementale. Cette spécialisation est approfondie au travers de 2 autres cours à l'(UE 2) dans le domaine de spécialité retenu, ainsi que par une expérience en laboratoire (UE 3).

Au deuxième semestre l’étudiant suit un cours de perfectionnement (UE 1) et se consacre à la rédaction de son mémoire.

Cet enseignement comprend également au premier semestre d’un cours de langue (UE 3), à choisir dans un vaste panel (anglais, allemand, espagnol, italien mais également arabe, chinois ou russe).

Le mémoire de M2 permet à l’étudiant de faire preuve de ces capacités à la recherche à travers la présentation et l’analyse critique des sources et des données archéologiques, leur synthèse et leur interprétation sociale, économique et historique. Le plus souvent, le sujet de M2 approfondit le sujet de M1. Le mémoire recherche est l’objet d’au moins deux évaluations, présentées par deux rapporteurs, dont au moins un enseignant-chercheur de l’UFR, directeur du mémoire.

Directeur et directrice des études : Christophe PETIT (Professeur) et Michelle ELLIOTT (Maîtresse de conférences)
Christophe.Petit@univ-paris1.fr ; Michelle.Elliott@univ-paris1.fr

Gestionnaire administratif de la formation : Denis GARDENET
masters2ufr03@univ-paris1.fr

Brochure Master Archéologie 2022-2023 Type de fichier : PDF Poids du fichier :
4 Mo
RCC - Master Archéologie Type de fichier : PDF Poids du fichier :
602 Ko
UFR03 - Master 2 Archéologie environnementale Type de fichier : PDF Poids du fichier :
118 Ko
Planning M2 Archéologie environnementale - S3-S4 - 2022-2023 Type de fichier : PDF Poids du fichier :
197 Ko